Fermeture de Loon-Plage : où rouler cet été ?

Avec la fermeture du circuit Bernard Gouvart jusqu’à fin août, les sableux se retrouvent en fâcheuse position à un mois et demi de la première course sur sable. Pilote de Sable a sélectionné des terrains adaptés pour se préparer aux prochaines courses sur sable.

L’ADASM a annoncé ce jeudi la fermeture du circuit de motocross de Loon-Plage jusque fin août, afin d’effectuer les travaux nécessaires à l’homologation du circuit. Amélioration du tracé, création d’une nouvelle zone de formation, réalisation de divers travaux d’entretien ; l’objectif est de pouvoir accueillir les compétitions dès septembre dans des conditions optimales de sécurité.

Pour vous aider dans vos recherches, Pilote de Sable a référencé quelques circuits « sable » comme alternatives à Loon-Plage.

Bud Racing Training Camp : le Sud aime aussi le sable

C’est LE terrain qui a pris de l’ampleur dans le sable depuis deux ans. Le Bud Racing Training Camp de Magescq accueille régulièrement les cadors du CFS et du motocross français grâce à ses trois pistes : Pro, Amateurs et Enfants. Devenu le terrain de référence dans le sud-ouest de la France, la piste accueillera la 3e épreuve du Championnat de France des Sables cette saison ; les 7 et 8 novembre 2020.

Pour rouler à Magescq avec une licence FFM, comptez 20€ pour les adultes, 15€ pour les 85cc et 5€ pour les 50cc. Prévoyez 7€ supplémentaires pour l’assurance si vous n’avez pas de licence. Le Bud Racing Training Camp est ouvert tous les jours de 9h à 14h pendant les vacances, à l’exception de la semaine du lundi 27 juillet au lundi 3 août (pour cause de préparation du circuit pour l’ouverture de l’Elite). Aucune réservation n’est à prévoir, vous pouvez vous rendre directement au circuit !

Infos : https://www.bud-racing.com/fr/training-camp

Lommel : un terrain mythique

C’est l’un des circuits les plus réputés et les plus difficiles au monde et pour cause, il est la base de l’entraînement de nombreux cadors du MXGP. Lommel est aussi une alternative crédible pour l’entraînement réussi d’un pilote de sable. Les Potisek, Watson, Van Horebeek se retrouvent régulièrement à Lommel durant l’hiver afin de peaufiner leur préparation au CFS.

Mais Covid-19 oblige, il vous faudra réserver trois jours à l’avance pour espérer pouvoir vous entraîner en Belgique. Du mardi au dimanche, vous aurez la possibilité de rouler sur ce tracé mythique, moyennant la somme de 15€ pour l’après-midi. En somme, un entraînement prestigieux pour parfaire sa condition physique où vous aurez peut-être la chance de croiser votre pilote de GP préféré.

Infos et réservations : http://www.motorcrosscentrumlommel.be

Olmen : le sable noir de la Belgique

Bien connu des sableux, le sable noir d’Olmen s’est imposé au fil des années comme une référence dans le plat pays. Le Honda Park vous accueille du mardi au jeudi et le week-end. Idem pour s’entraîner, il faut réserver au minimum trois jours à l’avance et prévoir 25€ pour l’accès au circuit.

Infos et réservations : http://www.hondapark.be/

Lille : le terrain belge à la mode

Malgré son nom identique à la ville française, le MC Lille se trouve bien en Belgique. Assez peu connu par rapport aux autres circuits du motocross belge, Lille attire régulièrement les pilotes de GP durant leur préparation.

Un sable fin situé au nord d’Anvers, pour lequel vous devrez réserver votre après-midi de roulage le mercredi, jeudi, samedi ou dimanche. C’est une solution originale pour vous entraîner en vue des prochaines échéances.

Infos et réservations : https://www.mc-lille.be/

Axel : les Pays-Bas, terre de sable

Avec la fermeture de nombreux terrains en Belgique ces dernières années, les Pays-Bas qui ont pris le relais avec de nombreux tracés de sable. Si vous n’êtes pas effrayé à l’idée de faire un peu de route pour rouler, le pays de Jeffrey Herlings et Glenn Coldenhoff possède de nombreux circuits ouverts à tous.

Axel est l’un des circuits à la mode en ce moment pour nombre de pilotes de sable. Afin de vous y rendre, réservez votre session pour le mercredi ou le samedi et comptez 15€ * l’après-midi. Le circuit sera aussi le théâtre d’une épreuve début août rassemblant la crème du plateau mondial.

* Il est possible qu’on vous demande aussi de prendre une licence KNMV à la journée 27,50€ (ou à l’année à 60€) pour l’accès aux circuits hollandais. Veillez à bien vous renseigner avant.

Infos et réservations : https://www.resaxel.nl/

Eindhoven : rouler à côté d’un aéroport, c’est possible

Dans un cadre atypique, le terrain de Landsard s’est bâti une sacrée réputation pour les pilotes de sable assez courageux pour effectuer les heures de route nécessaires. Situé juste à côté de l’aéroport d’Eindhoven aux Pays-Bas, le circuit offre un tracé pour les adultes et un pour les enfants.

Contrairement aux autres terrains, aucune réservation n’est demandée. Le terrain ouvre du mardi au jeudi, et aussi le week-end. L’un des avantages est que le moto-club vous permet de rouler gratuitement certaines semaines.

* Il est possible qu’on vous demande aussi de prendre une licence KNMV à la journée 27,50€ (ou à l’année à 60€) pour l’accès aux circuits hollandais. Veillez à bien vous renseigner avant.

Infos : http://delandsard.nl/

One thought on “Fermeture de Loon-Plage : où rouler cet été ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *