Team Honda – Championnat de France des Sables 2020

Le Team Honda SR présente deux pilotes officiels pour la saison sable 2019-2020 : Stéphane Watel et Jérémy Van Horebeek.

A quelques semaines de la reprise du Championnat de France des Sables, « Pilote de Sable » s’est entretenu avec Josse Sallefranque. Le manager du Team Honda SR est revenu sur la saison 2018-2019 et nous confie ses ambitions pour la saison 2019-2020.

Pour rappel, le Team Honda SR était composé la saison dernière de : Stéphane Watel, Richard Fura, Maxime Desprey, Petar Petrov, Jérémy Van Horebeek. Petrov et Desprey ont quitté le team en cours de saison, remplacés par Jérémy Van Horebeek.

Comment s’est passée la saison 2018-2019 ?

Josse Sallefranque : « Je pense qu’on peut diviser la saison en deux parties : un début de saison compliqué où nous n’étions pas dans nos objectifs, et une fin de saison au top avec de bons résultats.

Nous espérions voir Maxime Desprey dans le top 5 dès le début de saison alors qu’il s’est placé 11e à Berck, 19e à Loon, 10e à St-Léger et 14e à Hossegor. Petar Petrov quant à lui a terminé 7e à Berck et 9e à Loon-Plage alors qu’on visait le podium. Et Stéphane Watel qu’on voulait aussi dans le top 5 a terminé 20e à Berck, 8e à Loon, 8e à Saint-Léger, 8e à Hossegor et 11e à Grayan . Il faut aussi ajouter à cela la blessure de Richard qui l’a privé d’une grande partie du championnat.

Bref on était dans le dur, en dehors des objectifs. Avec le départ de Petrov, l’arrêt des courses sur sable pour Desprey et la blessure de Fura, il fallait trouver un remplaçant pour la fin de saison. C’est à ce moment là qu’on est allé chercher Jérémy Van Horebeek. »

L’arrivée de Jérémy Van Horebeek a relancé le team ?

JS : « Oui. L’objectif avec Jérémy était de créer la surprise. C’est réussi car il a réalisé un top 5 à Grayan pour sa toute première participation à une course sur sable. Puis au Touquet où il a mené la course pendant 1 à 2h avec une remontée de folie ! Tout le team et les sponsors ont eu des frissons. Malheureusement une victoire au Touquet sans expérience est très difficile, et Jérémy a eu un accrochage avec un retardataire ; il a abîmé la partie droite de son radiateur et a dû abandonner après 2h10 de course.

L’arrivée de Jérémy a aussi eu un impact positif sur ses coéquipiers. Stéphane Watel, qui n’avait pas une préparation assez intense en début de saison, s’est relancé et a terminé sur un top 5 au Touquet et une 5e place au championnat, pile dans son objectif.

Et bien-sûr le retour de Richard Fura en fin de saison qui réalise une 10e place à Grayan et un podium au Touquet (3e) après seulement quelques semaines de roulage. C’était énorme !

Donc oui, la fin de saison était top et nous a permis de rentrer dans nos objectifs. C’est ce qu’on garde à l’esprit pour la suite. »

Pourquoi Richard Fura ne fait plus partie du team 2020 ?

JS : « On a collaboré trois belles années avec Richard. Honda lui a beaucoup apporté avec un statut officiel, et il nous l’a bien rendu avec notamment deux podiums au Touquet.

Malheureusement la vision financière de Richard et de son entourage n’était pas alignée sur la vision du team, et on n’a pas réussi à s’entendre sur un budget pour la saison. C’était compliqué pour nous car sportivement, on n’a rien à lui reprocher.

Mais dans ce contexte et avec des budgets limités chez Honda, il a fallu faire un choix. Mais je précise qu’on s’est quitté en bon terme avec Richard ! »

Quel est la composition du Team Honda 2020 ?

JS : « Nous aurons deux pilotes officiels Honda France qu’on espère voir dans le top 5 le plus souvent possible : il s’agit de Jérémy Van Horebeek avec le numéro #89 et Stéphane Watel avec le numéro #2.

Ensuite il y aura une dizaine de pilotes supports qui rouleront pour des concessionnaires indépendants avec une aide de Honda France.

De mon côté je gère exclusivement la saison des pilotes officiels. »

(NDLR : voir notre liste complète en fin d’article.)

Quels sont les objectifs des pilotes officiels ?

JS : « D’abord Jérémy Van Horebeek. On est très content d’avoir Jérémy pour toute la saison ! Même pour le championnat en tant que tel, c’est intéressant d’avoir des pilotes de GP de renom. C’est pas facile de convaincre et de trouver un deal, mais Jérémy prend beaucoup de plaisir sur les courses sur sable donc on y est parvenu. Le but pour Jérémy est d’être un maximum sur le podium avec l’objectif bien-sûr d’enchaîner les victoires et de gagner au Touquet !

Ensuite Stéphane Watel. L’objectif pour Stéphane est le même que la saison dernière, à savoir être dans le top 5 du Championnat. Il va falloir être consistant des le début de saison, mais est sur la bonne voie. Et pourquoi pas aller chercher un podium, à lui de réaliser l’exploit, on y croit ! »

Jérémy Van Horebeek peut-il gagner des courses d’endurance ?

JS : « Concrètement Jérémy Van Horebeek vient pour gagner mais il a encore tout à prouver. Le CFS est l’un des championnat les plus difficiles, avec de nombreux paramètres qui entrent en jeu : la mécanique, le nombre de participants, la durée des courses, les autres top pilotes talentueux et avec beaucoup d’expériences.

Jérémy est rapide en GP, il doit montrer qu’il est aussi rapide sur trois heures. On va travailler pour ! Au Touquet au moment de sa casse mécanique, il était encore en forme. Même s’il avait perdu un peu de terrain, il attendait le dernière demi-heure pour en remettre une louche. Il sait qu’il est capable de gagner, maintenant il faut qu’il le montre à tout le monde ! »

La composition du Team Honda pour la saison du CFS / Championnat de France des Sables 2020.

Pilotes officiels Honda

  • Stéphane Watel
  • Jérémy Van Horebeek

Pilotes supports Honda

CBO Moto – Agen

  • Andy Bethys
  • Théo Bethys
  • Adrien Frétigné
  • Benjamin Cazauneau

Espace Moto – Angers

  • Julien Jagu

Wonder Bike – Bethune

  • Jordan Divall
  • Alexis Dartus
  • Jonathan Willem

Motoland – Calais

  • Rodolphe Bignot
  • Alexandre Caillet
  • Richard Leroy

Tous les pilotes rouleront sur 450 (CFS-1), sauf Jonathan Willem sur 250 (catégorie CFS-3). Cette liste est provisoire est peu encore connaître quelques modifications d’ici le début du CFS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *