Romain Dumontier, pilote d’Enduro converti aux courses sur sable

Romain Dumontier, pilote d’Enduro GP, a participé cette saison à son premier Championnat de France des Sables.

Vous connaissez peut-être Romain Dumontier grâce aux vidéos embarquées qu’il réalise à l’Enduropale du Touquet. Mais c’est avant tout un excellent pilote d’Enduro, en partie reconverti aux courses sur sable. Dans cette petite interview, Romain revient sur sa première saison sable 2018-2019, son inter-saison au Brésil et ses objectifs pour la saison sable 2019-2020.

1. D’abord comment vas-tu ?

Tout va bien ! Je t’écris depuis le Brésil ; j’enchaîne les courses là-bas depuis début mars. Je n’ai donc pas eu trop de coupures depuis la saison sable.

2. Peux-tu revenir en quelques mots sur ta saison sable 2018-2019 ?

J’ai eu une saison sable compliquée l’hiver dernier. La saison d’Enduro GP se terminait le week-end précédent le beach-cross Berck. En une semaine j’ai dû passer de ma moto d’enduro (250 YZ 2T) à ma moto de sable (450 RMZ 4T) … Forcément les premières courses ont été difficiles car on partait de zéro et il fallait mettre au point la moto.

On a commencé à s’améliorer à partir de la Red Bull Knock Out jusque la Ronde des Sables d’Hossegor où je termine 10e. Mon préparateur HFP OFFROAD avait fait un gros boulot en très peu de temps pour rendre la moto plus compétitive.

Puis en janvier tout s’est mal enchaîné ; j’ai eu un petit accident de voiture le dimanche matin à Grayan, puis l’après midi je suis tombé en panne d’essence lors de la course, pour ensuite me blesser à l’abdomen 10 jours avant le Touquet, annulant ma participation à la course.

[NDLR : Romain Dumontier termine 19e au classement général du Championnat de France des Sables]

3. Es-tu satisfait de ce résultat ? Souhaites-tu garder ou améliorer certaines choses ?

Je ne suis pas spécialement content, non. Quand tu fais 8 au Touquet en 2018, tu t’attends forcément à mieux l’année suivante … Physiquement j’étais sur la bonne voie, le travail avec Bruno Losito commençait à payer mais je n’ai malheureusement pas pu montrer ce dont j’étais capable au Touquet.

4. Quel est ton meilleur souvenir de la saison ? Ton moins bon ?

Le meilleur souvenir c’est Hossegor avec mon meilleur résultat : je réalise un départ correct et une course régulière sans trop d’erreurs, ce qui me permet d’accrocher la 10e place. Mes plus mauvais souvenirs sont Berck et Loon-Plage, je n’étais pas dans le coup …

5. Que fais-tu pendant l’inter-saison sable ?

Je suis en grande partie au Brésil où je suis pilote officiel Yamaha Brésil, je roule sur le Championnat d’Enduro brésilien. J’ai commencé en mars et je finis en septembre. Je suis actuellement en tête du championnat !

Lorsque je suis en France entre mes courses au Brésil, j’organise des stages de pilotage cross et enduro. J’ai mon brevet d’état depuis 7 ans. D’ailleurs je ferais sûrement des stages de pilotage sable cet hiver !

6. Quand commence ta préparation sable / reprise des entraînements pour la saison 2019-2020 ? Quels sont tes objectifs cette saison ?

Je vais commencer mi-septembre une fois revenu de ma dernière course au Brésil ! Mon objectif est d’être dans le top 10 puis de progresser pour me rapprocher du top 5 au fil de la saison.

7. Quelle est la course du CFS que tu préfères ? Celle que tu aimes le moins ?

Ma course préférée est l’Enduropale du Touquet. Celle que j’aime le moins est la Ronde des Sables de Loon-Plage, je trouve la piste étroite. C’est sûrement aussi parce que j’ai galéré à cette course 😉 Pour autant j’enchaîne les tours à l’entraînement là-bas et ça ne me dérange pas …

8. Quel sera ton team cette saison et sur quelle moto vas-tu rouler ?

Je ne peux pas encore répondre à cette question car j’attends des réponses actuellement. J’espère le savoir très vite ! J’ai plusieurs options, mon choix n’est pas encore fait …

Je pense garder les mêmes personnes autour de moi, rien n’est encore réellement défini pour le moment. En général le manager, c’est moi puisque j’évolue d’habitude dans ma propre structure 😉

9. Quels sont tes partenaires principaux pour la saison ?

Je suis fidèle à mes sponsors, rien ne devrait trop bouger de ce côté : Ipone, First Racing, Scott, 6D Helmets, 2D Racing, FWF, Polisport, CTI Knee Braces, Natura4ever, CrossFit Ballers, Techniplast, CREADIMM, AXP Racing, SKF Saint Étienne Motoculture, Studio Sport, TNT, Pub impression. Et j’espère d’autres ! La recherche de sponsors, c’est toute l’année !

10. As-tu d’autres infos à faire passer ?

Merci à toi de rendre plus médiatique le CFS et de ne pas faire parler uniquement des pilotes du Top 3 😉

NDLR : Vous pouvez suivre Romain Dumontier sur Instagram et sur Facebook.

2 thoughts on “Romain Dumontier, pilote d’Enduro converti aux courses sur sable

  1. Heureusement que certains pilotes aiment la Ronde des Sables à Loon Plage ! Il serait intéressant de savoir pourquoi ! Les organisateurs cherchent toujours à connaître les points faibles pour s améliorer

    1. Oui beaucoup de pilotes aiment la Ronde des Sables de Loon-Plage ! Il s’agit ici pour le pilote de choisir la course qu’il préfère et celle qu’il aime le moins, il faut bien choisir 😉 On a toujours des préférences en terme de tracé, de format, de texture de sable, etc.. Romain a ajouté quelques précisions dans l’interview pour cette question 😉 A bientôt, PDS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *